La ponctuation… mais à quoi ça sert ?(et comment l’utiliser)

S’il y a bien une chose spécifique de la langue écrite, c’est cette satanée ponctuation ! Indispensable au rythme du texte, à sa compréhension, judicieusement utilisée, elle peut vite faire la différence.

Tout d’abord, faisons un petit tour d’horizon de la ponctuation dans la langue française. Celle-ci utilise entre dix et douze signes de ponctuation : le point {.}, le point d’exclamation {!}, le point d’interrogation {?}, le point de suspension {…}, le point virgule {;}, le deux-points {:},la virgule {,}, les parenthèses {()}, les crochets {[]}, les guillemets {«»}, le tiret {-}, les accolades {{}} et barre oblique {/}.

Globalement, on peut distinguer plusieurs catégories de signes de ponctuation. Certains signes permettent de rythmer la phrase :

  • Le point {.} qui termine la phrase marque un arrêt.
  • Le point de suspension {…} que l’on peut trouver parfois au milieu d’une phrase (même si cet usage est discutable), marque une pause, un silence dans la phrase, alors qu’en fin de phrase, il laisse deviner une suite (un suspens comme son nom l’indique).
  • Le point virgule {;} marque une pause moyenne. Il sert en général à séparer des propositions indépendantes (ce pauvre point virgule est d’ailleurs en voie de disparition, car de moins en moins utilisé).
  • La virgule {,} marque une courte pause. Elle permet de séparer des termes (dans une énumération) ou de les lier (notamment dans une apposition).

 

La ponctuation induit aussi la musicalité d’un texte car elle sert à traduire l’intonation (ce qu’on appelle la prosodie):

  • Le point d’interrogation {?} termine une question. La voix monte sur la dernière syllabe.
  • Le point d’exclamation {!} en fin de phrase traduit une émotion ou un ordre. La voix descend sur la dernière syllabe de manière prononcée.
  • Le point {.} (encore lui !) demande aussi de descendre la voix sur la dernière syllabe.
  • Le point de suspension{…}, selon son emplacement dans la phrase suscitera une intonation montante (au milieu d’une phrase) ou descendante (en fin de phrase).

Certains signes ont des fonctions très spécifiques :

  • Le deux-points {:} ouvre une énumération, un dialogue.
  • Le tiret {-} marque un changement d’interlocuteur dans un dialogue, mais on l’utilise aussi pour différencier les éléments d’une liste.
  • Les guillemets {«»} servent à introduire du langage parlé, à faire une citation ou à marquer que le terme placé entre guillemets est soit incorrect (si on utilise par exemple un néologisme), soit différent de la pensée de l’auteur.
  • les parenthèses {()} apportent une précision dans la phrase (et se traduisent par une courte pause à l’oral).
  •  les crochets {[]}, s’utilisent à l’intérieur de parenthèses (donnant une précision à la précision) ou encadrant un point de suspension (ce qui indique qu’une partie du texte cité a été tronqué).
  • L’accolade {{}} délimite des éléments appartenant à un même groupe dans le texte.
  • La barre oblique {/} sépare deux éléments. Elle correspond à un «et» ou à un «ou».

Bien sûr, la langue française étant une langue vivante, on constate parfois une utilisation différente des ces signes de ponctuation. Ainsi on peut trouver des {!!!}, des {???} ou des {!?} pour accentuer l’exclamation ou l’interrogation que ces points expriment. A mon sens, ils ont plus leur place dans une bande dessinée (par leur effet visuel) que dans un texte littéraire (mais tout est question de sensibilité personnelle). Il existe aussi quelques emprunts à d’autres langues, l’anglais pour ne citer que celle-ci, tels les {«  »} en lieu et place des traditionnels guillemets {«»}… Je ne suis pas la dernière à en faire usage, ils sont plus faciles à trouver sur le clavier.

Pour finir, voici un récapitulatif du bon usage des espaces (en France) avant et après les signes de ponctuation :

  • le point {.} : pas d’espace avant, mais un espace après.
  • le point d’exclamation {!} : un espace avant et un espace après.
  • le point d’interrogation {?} : un espace avant et un espace après.
  • le point de suspension {…} : pas d’espace avant, mais un espace après.
  • le point virgule {;} : un espace avant et un espace après.
  • le deux-points {:} : un espace avant et un espace après.
  • la virgule {,} : pas d’espace avant, mais un espace après.
  • la parenthèse ouvrante {(} : un espace avant, pas d’espace après.
  • la parenthèse fermante {)} : pas d’espace avant, un espace après.
  • le crochet ouvrant {[} : un espace avant, pas d’espace après.
  • Le crochet fermant {]} : pas d’espace avant, un espace après.
  • le guillemet ouvrant {«} : un espace avant et un espace après.
  • le guillemet fermant {»} : un espace avant et un espace après.
  • le tiret {-} : un espace avant et un espace après.
  • la barre oblique {/} : un espace avant et un espace après ou pas d’espace avant et pas d’espace après.
  • l’accolade ouvrante ou fermante {{ou}} : un espace avant et un espace après.

 

Il reste sans doute beaucoup de choses à dire sur le sujet et je vous invite à le faire en commentaire. N’hésitez pas à me signaler toute erreur dans cet article ! A bientôt…

Publicités

6 commentaires sur “La ponctuation… mais à quoi ça sert ?(et comment l’utiliser)

Ajouter un commentaire

  1. Coucou ma belle, je suis contente que tu aies retrouvé le chemin de la blogosphère 🙂 C’est vrai qu’à la lecture, j’aime bien les textes bien ponctués, bien équilibrés pour qu’ils soient mélodieux. De mon côté j’ai vite tendance à mettre des , partout ^^ Par contre il n’y a que sur fb que j’utilise aussi souvent les … et les !!!!! surtout quand je vois des horreurs. J’essaie de faire attention quand j’écris sur mon propre « manuscrit » (celui dont personne ne verra jamais le jour) ou sur mon blog. Je t’envoie de gros bisous et des gros câlins pour des petits louveteaux trop mignons 🙂 j’espère que vous allez tous bien ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ! Je m’étais éloignée tellement longtemps de la blogosphère que je n’étais pas sûre de reprendre… mais au final, j’ai choisi de faire table rase du passé et de partir sur de nouvelles bases. Mes petits loups vont bien. Ils sont de plus en plus éveillés. Nous voilà au temps des premiers « areuh » et des sourires. On ne s’en lasse pas ! C’est si mignon ! Plein de gros bisous

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :