Ecriture chronologique ?

Plutôt orientée vers les contes et les nouvelles, j’ai entrepris l’écriture de mon premier roman… Enfin, le tout premier jet de mon premier roman devrais-je dire. La question de la chronologie du récit s’est assez vite posée.

J’ai opté pour une méthode certes laborieuse, mais qui me rassure (peut-être à tort) : j’écris pour chaque personnage l’histoire telle qu’il/ elle l’a vécue et ce, de manière linéaire. J’entends par là que je ne fais pas de retour en arrière, tout se déroule au temps présent.

Lorsque j’aurai achevé ce premier travail, je compte retrancher tout ce qui manque d’intérêt pour l’histoire et bien sûr mélanger un peu les cartes…. le récit final ne sera plus chronologique. Du moins, pas totalement et je pense que c’est ce qui lui apportera du relief.

De quelle manière construisez-vous vos récits ? Établissez-vous d’abord un plan chronologique ou bien vous lancez-vous directement dans le plan final de votre roman ?

Publicités

7 commentaires sur “Ecriture chronologique ?

Ajouter un commentaire

  1. Je structure tout avant de me lancer ! Penser à l’ossature, à la trame du récit est un exercice dans lequel je prends autant de plaisir que dans l’écriture, au moment de mettre de la matière autour de cette trame. Une fois l’intrigue et les principaux éléments de caractère des personnages sont posés, je sais que je peux « l’oublier » : ce cadre m’apporte un confort, et m’aide à me sentir libre d’écrire comme chaque partie comme elle vient. ça évite aussi le problème « page blanche » : quand je commence un chapitre, je sais d’où il part et où il aboutit (même s’il m’arrive de dévier de ce qui était prévu…)

    Aimé par 1 personne

    1. Plus on se lance dans un récit long et plus le cadre et la structure sont importants. Je n’ai jamais eu de souci en écrivant des contes ou des nouvelles, mais j’avoue que le roman me demande plus de discipline. Même si j’apprécie l’exercice, il y a des jours où j’ai du mal à tenir la distance. Merci en tout cas pour ce témoignage intéressant !

      J'aime

      1. C’est bien d’avoir des textes courts à écrire à côté du roman, je trouve. Ça permet de faire une parenthèse, de souffler, de prendre du recul. Ça me paraît nécessaire pour que le roman reste un plaisir et pas une corvée…

        Aimé par 1 personne

  2. Aucune structure pour moi. J’écris le premier jet presque au feeling!
    La construction c’est en phase 2.
    Après j’écris des romans courts. C’est plus évident pour moi.
    Je laisse les pavés à ceux que ça passionne.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :