Scribbook… mon terrain de jeu

L’écriture de mon roman stagnait. Je n’arrivais ni à me fixer des objectifs, ni à avancer vraiment. Et soudain, je tombai sur Scribbook, un studio d’écriture en ligne. J’y trouvai les outils dont j’avais besoin : un classeur où organiser les scènes de mon roman, des fiches personnages à garder sous la main en cas de nécessité, des structures de récits, un compteur de mots permettant d’atteindre un défi quotidien… et j’en oublie certainement encore.

Le mieux, c’est de tester cet outil par soi-même. Ce que je peux en dire, c’est qu’il me convient et me permet de mettre de l’ordre là où régnait auparavant le chaos (bon, il est vrai que je suis assez bordélique pour le dire de manière un peu crue). J’ai bien avancé depuis que j’ai commencé à l’utiliser et même si ça ne fait pas tout, c’est un levier pour mon travail d’écriture.

Et vous ? Avez vous un logiciel ou un site qui vous aide à l’écriture ?

10 commentaires sur “Scribbook… mon terrain de jeu

Ajouter un commentaire

  1. Je ne sais pas si ça me permettrait de mieux organiser ce qui me sert de journal intime/manuscrit où je ne me retrouve pas tellement il y a du temps qui passe entre 2 périodes où je me dis
    « faudrait vraiment que je m’y remette » parce que j’en ressens le besoin. En plus je n’ai pas la même façon d’écrire qu’il y a des années du coup je ne me reconnais pas forcément dans mes écrits, il faudrait tout reprendre et envisager de tout imprimer pour avoir une vue d’ensemble. Sauf qu’il y a au moins 1500 pages depuis tout ce temps, voire plus 🥴… Bref c’est le chantier. Je vais aller voir ça de plus près. Merci ma belle pour cet outil. Continue d’avancer, je crois en toi 💪

    Aimé par 1 personne

    1. Personnellement, ça m’a bien aidée (et ça m’aide encore), ne serait-ce qu’en ayant tout sous la main en un seul clic… Et puis, taper mon texte pour qu’il soit enfin en format numérique (l’essentiel était encore sur papier), ça m’a permis de me remettre les choses en mémoire d’une part et de commencer à les retravailler d’autre part. Comme tu dis, on évolue au fil du temps et certains de mes mots me semblent totalement étrangers. Gros bisous !

      Aimé par 1 personne

      1. J’ai été voir et créé mon compte. Ca me permettra de faire du nettoyage depuis mon fichier word et de classer chronologiquement plus facilement pour y faire du ménage ensuite. J’aurai une meilleure vue d’ensemble. J’avais parlé avec une amie qui est souvent bêta lectrice pour des auteurs et je lui disais qu’effectivement quand des années ont passé, c’est compliqué de se retrouver dans nos mots. Elle m’avait répondu que c’était normal. Mais c’est malléable ce qu’on écrit, le fond est au moins là. Chez moi du moins parce que je sais que ce que j’ai vécu. Je ne me suis jamais attaquée à un texte qui sortait de mon imagination, je trouve tellement fascinant cette capacité à le faire, mais je n’arrive qu’à écrire ce que je ressens. Je dis souvent à mon chéri que mes rêves me permettraient d’écrire un roman tellement ils sont réalistes et bien ficelés je trouve lol mais je ne me sens pas.

        Aimé par 1 personne

      2. Travailler un texte qui sort tout droit de son imagination, ça s’apprend… 🙂 Pour moi, le plus difficile, c’est de raconter des choses qui me sont arrivées, de transcrire mes souvenirs. Mais c’est sûrement parce qu’en écriture, j’ai démarré par des choses imaginaires ! Si un jour tu en as le courage, lance-toi à inventer des histoires. Je trouve que c’est un genre qui permet de s’évader (alors que raconter ce que l’on a vécu est plutôt libérateur). Je te fais de gros bisous ma Delphine !

        J’aime

  2. Je connais de nom mais je n’ai jamais essayé.
    Je fais tout sur un fichier word. Mais bon je suis sur des textes courts la plupart du temps.
    Pour un roman comme le tien (d’après ce que j’ai lu) je pense que c’est essentiel d’avoir ce genre de solutions pour justement bien organiser les choses.
    Merci pour la découverte, je vais quand même aller y jeter un coup d’oeil
    Grosses bises Sandra

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Marie ! Effectivement, je ne l’utilise ni pour mes contes, ni pour mes nouvelles. Je pense que c’est une outil plutôt destiné aux formats longs (mais par exemple, pour un recueil de nouvelles, je l’utiliserai peut-être à l’avenir). Pour un roman, en effet c’est un formidable outil pour organiser les scènes et les idées. Bisous tourangeaux sous la grisaille.

      Aimé par 1 personne

  3. Lorsque j’écris un roman (sur word), j’ai tout dans ma tête et j’avance sans trop savoir vers quoi (j’ai un fil conducteur, ensuite ça évolue sans cesse) mais je suis curieuse de voir de plus prés si cet outil peut m’aider. Je connais plusieurs personnes qui l’utilisent et en sont satisfaits. Ton article me donne envie de m’y pencher un peu plus 🙂
    Bonne fin de soirée Sandra.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :