Drôles d’invités…

Ce texte a été écrit dans le cadre du challenge d’écriture du Blog « l’atmosphérique de Marie Kléber ». Le thème du challenge est le suivant :

En cherchant un thème pour le prochain atelier, mon regard s’est posé sur un livre dans ma bibliothèque « Partition amoureuse » de Tatiana de  Rosnay. Dans ce roman, le personnage principal, qui est une femme, a une idée originale « inviter les hommes qui ont le plus comptés pour elle, seuls, sans femme ou petite amie – un dîner d’ex amants. »  

Je vous invite à faire, dans un premier temps, un petit inventaire avec quelques détails sur les personnages (amants / amantes) choisis. Puis dans un deuxième temps, à écrire un texte sur ce dîner, que ce soit l’avant (reprise de contact, préparation, état d’esprit…), l’après (sensations, retour sur l’expérience,…) ou le dîner en lui-même. A vous de voir sous quel angle vous souhaitez traiter ce sujet.

***

Les cartons d’invitations, sobres et élégants, étaient partis. Un pour chacun des hommes qui avait marqué sa vie de femme et construit dans une certaine mesure, son identité sexuelle. Tous ses amants passés ne seraient pas là naturellement, elle ne s’était adressée qu’aux plus représentatifs.

Cédric, parce qu’il était le premier, même s’il ne l’avait jamais su et qu’il lui avait appris, bien malgré lui, à se méfier des hommes. Philippe, le seul bellâtre parmi ses convives : un homme beau et conscient de l’être… dommage que son âme fût si ordinaire et ses sentiments si superficiels ! Il y avait eu ensuite Christophe… Ah, Christophe ! L’homme qui lui avait fait croire au grand amour, avant de la jeter, par courrier électronique, comme une vieille chaussette quand son ego avait été comblé.

Elle avait hésité avant d’inviter aussi Adrien, le plus jeune de tous, bien plus jeune qu’elle-même à vrai dire. Pourtant, il l’avait également marqué à sa manière. Elle s’était sentie si sale lorsqu’il avait disparu après leur unique nuit d’amour ! Ensuite venait Jean-Marie, le soldat, le guerrier, grand, fort, viril… mais tellement abrupte qu’elle l’avait fui pour sauver son cœur déjà si fragile et ce qui lui restait de dignité.

Ils étaient tous venus. Elle n’aurait su dire pourquoi. Étonnés sans doute de trouver d’autres convives autour d’eux, ils la couvaient de regards furieux et interrogatifs. Lequel ouvrirait en premier le bal des questions ? Pour le moment, ils s’entre-regardaient avec méfiance et hostilité, devinant peut-être des rivaux dans leurs voisins encore muets. Si différents les uns des autres qu’ils ne voyaient sans doute pas le lien qui les unissaient : l’amour qu’elle leur avait porté… et le mal qu’ils lui avaient fait.

Elle les laissa mariner, se délectant de leur malaise. N’était-ce pas justice après ce qu’ils lui avaient fait vivre ? Puis le dernier de ses convives arriva… La dernière plutôt : Nadia, belle, douce, féline.. Sa compagne, son âme sœur, celle qui avait transformé ses amours passées en vieux souvenirs.

6 commentaires sur “Drôles d’invités…

Ajouter un commentaire

  1. J’ai pensé à mettre une fille aussi…et puis non.
    Mais Patricia et toi l’avez fait, c’est top.
    J’aime le regard chargé tout de même d’un reste de tendresse qu’elle porte sur ces hommes. D’un coup le passé ne pèse plus lourd puisqu’une autre personne a ravi son coeur – une douce vengeance (bien méritée!!)
    Merci beaucoup Sandra, encore une fois, un délice.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est souvent ainsi que j’ai vécu mes histoires d’amour… Les amours nouvelles chassent les anciennes et les rendent moins cruelles, moins blessantes. Ceux qui nous ont quittées ou que nous avons quittés, ont sans doute participé à faire de nous celles que nous sommes aujourd’hui ! Belle et douce soirée !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :