Une aventure de Loki

Le ciel était d’un gris intense tirant presque sur le noir. Après plusieurs jours de chaleur intense sur la terre, un bel orage avait été programmé. Seulement voilà, rien ne se produisait. Pas une goutte d’eau, pas un éclair… l’air restait lourd, mais désespérément calme. En bas, les hommes dans l’attente levaient les yeux vers les nuages, soupirant après cette pluie qui viendrait sauver leurs cultures.

Saint Pierre ne se creusa pas les méninges bien longtemps. Il connaissait le coupable : ça ne pouvait être que Loki, cet angelot insupportable dont même l’enfer n’avait pas voulu. Il retroussa ses manches et traversa à grands pas le paradis, sans cesser de fulminer. Pour retrouver ce sacripant, ce n’était pas difficile. Il suffisait de remonter la piste des sottises qu’il avait faites dans les dernières heures !

Ce fut d’abord Saint Jean Baptiste qui croisa sa route. Il n’était que cris et fureur. Ce matin, des scandales avaient éclatés dans les églises aux quatre coins du monde : les fidèles étaient sortis de la messe passablement éméchés. Pensez donc, quelqu’un (ça ne pouvait être que Loki) avait rempli les baptistères avec du vin. Les braves gens, s’interrogeant sur ce miracle, y avaient tous goûté…

Bien entendu, Saint Vincent, le saint patron des vignerons, ayant trouvé de l’eau dans ses cuves et ses tonneaux à la place du vin, avait crié à l’assassin. A quoi bon faire trimer les hommes sur les vignes du Seigneur, si c’était pour les récompenser de cette manière ? Saint Pierre l’envoya trouver le Christ : si quelqu’un pouvait changer toute cette eau en vin, c’était bien lui !

Saint Mathurin, le protecteur des marins, était blême de colère. L’étoile polaire avait été décrochée de son emplacement habituel et les bateaux erraient sans but sur l’océan, complètement perdus. Il allait devoir descendre en personne pour les guider et l’ampleur de la tâche le mettait de très mauvaise humeur. Ah, s’il tenait le gredin qui avait fait ça ! Saint Pierre se promit de lui amener Loki aussitôt qu’il aurait réussi à le trouver…

Il n’osa pas déranger Saint-Georges qui poussait des jurons terribles, en faisant rentrer dans leur cage, tous les dragons qu’une main criminelle avait libérés. Il ne fallait pas être devin pour comprendre que ça n’avait pas été une partie de plaisir pour les retrouver tous, les attraper et leur faire reprendre la route du paradis…

Devant les portes du temps, Saint Eloi, le plus grand des horlogers, lui jeta un regard noir, sans cesser de remettre à l’heure toutes les pendules qui avaient été mystérieusement déréglées. A certains endroits sur terre, le soleil ne s’était pas couché depuis plus de vingt-quatre heures, tandis que d’autres contrées se trouvaient plongées dans une nuit sans fin, qu’aucune éclipse ne venait expliquer.

Il finit par atteindre une partie des jardins célestes où un calme absolu régnait, signe qu’aucun méfait n’y avait été encore commis. Loki n’était donc pas là. Saint Pierre dépité, s’apprêtait à faire demi tour pour chercher sa trace ailleurs, lorsqu’un gémissement étouffé lui parvint. Il suivit le bruit et arriva aux abords d’une trouée dans les nuages. La plainte venait de là.

Saint Pierre se pencha pour regarder et partit dans un éclat de rire si fort, qu’il attira tous les saints du paradis. En hoquetant, il leur montra du doigt le trou et les saints, y jetant un coup d’oeil à leur tour, lui firent écho. Difficile de savoir quel mauvais tour l’angelot avait préparé, mais pour une fois, cela s’était retourné contre lui. Il pendait la tête en bas, empêtré dans l’échelle de Jacob dans laquelle, chargé de seaux de pluie et de brassées d’éclairs, il s’était emmêlé et dont il n’avait pu se défaire…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :