La reine des mers 34


-Piwie ! Attends-moi ! cria Spark que l’elfe avait laissé loin derrière lui.
Le marin était un solide gaillard, mais l’assassin royal le surpassait largement en force et en endurance. Spark s’en était toujours douté, mais il était tout de même surpris de l’écart qui existait entre eux. Piwie filait en avant, sans ralentir ni se retourner. Le capitaine jugea inutile de l’appeler de nouveau et s’arrêta pour reprendre son souffle. Du moment que l’un d’eux était auprès des enfants, tout irait bien !
Il avisa soudain à quelques pas de lui, un rectangle de papier : la missive royale reçue par l’elfe. Elle avait dû tomber de sa poche pendant sa course. Il n’avait pas l’intention de se montrer indiscret, mais lorsqu’il le ramassa, le pli s’ouvrit. Les mots lui sautèrent littéralement aux yeux.
Malgré la douleur dans sa poitrine, due autant à son coeur qui battait comme un fou, qu’à ses poumons que chaque souffle brûlait, il se remit à courir avec l’espoir insensé de rejoindre l’elfe. Le traître ! Sans scrupule et sans pitié, il allait s’attaquer à Tamara… et probablement à Riad, car à coup sûr, celui-ci chercherait à protéger la jeune fille. Pourvu qu’il arrive à temps ! Il ne sentait plus ses jambes, l’inquiétude lui donnait des ailes. Il crut entrevoir Piwie devant lui et redoubla d’efforts.
Ce n’était pas l’elfe. C’était un de ces mages venus de la cité. Eux aussi en voulait à la jeune fille. Spark vit rouge. Il poussa un cri bestial et se rua sur l’individu. Celui-ci tendit la main vers le marin qu’un éclair bleu frappa en pleine poitrine. Le capitaine lutta pendant quelques vaines secondes, mais face à la magie, il n’était pas de taille. Il se retrouva à terre, complètement sonné. Le mage s’approcha de lui et le toucha du bout de sa botte pour s’assurer qu’il avait eu son compte. Spark l’entendit s’éloigner. Au prix d’un grand effort de volonté, il parvint à ramper sur quelques mètres puis à se mettre à genoux. En s’aidant d’un arbre, il put se remettre debout. Heureusement qu’il se trouvait en pleine forêt ! Grâce à l’appui des troncs, il continua à avancer, titubant d’un arbre à l’autre.
A ce rythme-là, jamais il ne rejoindrait Piwie à temps ! Mais il poursuivit quand même. Au pire, l’elfe paierait de sa vie ce qu’il aurait pu faire aux enfants! Spark se promit de lutter jusqu’à son dernier souffle pour ça. C’était sa seule motivation. Il espérait tout de même que la magie de Tamara et celle de Riad parviendraient à les protéger. Bien sûr, les assassins royaux étaient réputés pour leur résistance à toute forme de magie, mais cela ralentirait peut-être Piwie. Le marin l’espérait de tout son coeur.
Ses oreilles sifflaient un peu à cause du choc qu’il avait subi, mais il lui semblait entendre des voix. Il se hâta, autant qu’il le pouvait. Ce n’était pas un nouveau tour joué par son imagination, il y avait bel et bien des gens qui discutaient. Il se rapprochait et commençait à distinguer des silhouettes. Piwie n’était pas parmi eux. C’était un groupe de mages.
Ils tournèrent la tête vers lui comme un seul homme, mais durent juger qu’il ne représentait pas une menace car ils ne l’attaquèrent pas. Ils l’entourèrent et l’un d’eux, une femme, l’attrapa par les cheveux :
-Qu’as-tu fait du Grand maître ? demanda-t-elle. Es-tu complice de ses kidnappeurs ?
Le marin, trop faible pour la repousser poussa un grognement.
-Laisse-le, Stifia, dit un autre mage. Tu vois bien que celui-ci est presque moribond…
La jeune femme le lâcha et le poussa au sol avec une moue de dégoût. Puis les mages prirent la même direction que Piwie. Spark n’éprouvait aucune sympathie pour eux, mais il pria de toute son âme pour qu’ils rattrapent l’elfe très vite.

2 commentaires sur “La reine des mers 34

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :